Terrio

Foire aux questions

Avez-vous un ATEX , un avis technique?

Nous débutons un Atex de cas B pour une opération à Bordeaux et travaillerons en vue d’obtenir un Atex de cas A à moyen terme. Cependant, nous sommes actuellement en mesure d’assurer des opérations sans cela. Par ailleurs, nous avons l’habitude d’être accompagnés par des bureaux de contrôle tels que l’Apave, Veritas ou encore Alpes Contrôles.

Nous existons depuis un peu moins d’un an et demi et avons déjà réalisé 5 opérations, dont la façade d’un immeuble en R+4 à Boulogne-Billancourt, une maison individuelle à Collonges-au-Mont-d’Or, un Pool house à Bully et des murs intérieurs d’un bâtiment public à l’Arbresles

Nous existons depuis mai 2022

Nous avons la capacité de construire non seulement des maisons individuelles, mais également des constructions de toutes tailles en utilisant une combinaison de matériaux. Les blocs Terrio que nous utilisons peuvent être intégrés à différents types de projets, ce qui permet d’avoir beaucoup de flexibilité en termes de conception et de construction.

La hauteur des bâtiments que nous pouvons construire avec notre solution en pisé dépend de plusieurs facteurs inhérents à la construction, tels que la zone sismique, la portée des planchers et la charge à reprendre. Cependant, nous sommes en mesure de construire des bâtiments en rez-de-chaussée, R+1 voir en R+2 en utilisant des blocs Terrio porteurs.

Pour des bâtiments de plus grande hauteur, il sera nécessaire de combiner le pisé avec d’autres matériaux pour assurer la stabilité et la résistance nécessaires. Cette approche permet une grande flexibilité en termes de conception et de construction, tout en conservant les avantages du pisé en termes d’inertie thermique, de régulation hygrothermique et d’affaiblissement acoustique.

Nous sommes conscients que chaque projet est unique et nous sommes disponibles pour travailler avec vous pour déterminer la meilleure solution en fonction de vos besoins spécifiques. Notre équipe est là pour vous accompagner tout au long du processus de construction et répondre à toutes vos questions.

Nous ne sommes pas du tout dogmatiques sur ce sujet. Au contraire, nous considérons qu’il est logique d’apporter de l’inertie, de la régulation hygrothermique et une bonne résistance acoustique dans des structures légères qui en sont dépourvues, afin d’apporter du confort. Jusqu’à présent, cette masse et ce confort étaient souvent associés au carbone, car ils étaient apportés par du béton ou de la brique. Avec les blocs Terrio, vous pouvez apporter du confort sans ajouter de carbone. Cela est d’autant plus pertinent dans une structure en bois, qui est totalement dépourvue d’inertie et de masse, et qui a souvent une qualité d’air trop sèche. En revanche, ces structures légères sont capables de fournir la résistance aux tremblements de terre que la terre crue a du mal à obtenir. L’alliance des deux permet de bénéficier du meilleur des deux mondes.

Les blocs Terrio présentent d’excellentes propriétés thermiques, en particulier le déphasage, qui correspond à la durée nécessaire pour qu’une calorie (chaude ou froide) traverse la paroi. C’est grâce à cette caractéristique qu’il est possible de refroidir une construction en la ventilant la nuit avant qu’elle ne se réchauffe. Quant à la conductivité thermique, elle est 5 fois inférieure à celle du béton, mais cela ne suffit pas à se passer d’isolant car la prise en compte de cette valeur est déterminante dans le calcul réglementaire. Le pisé apporte une température de confort qui permettrait de ne pas isoler, mais dans le cadre normatif tel qu’il est écrit aujourdhui, il est difficile de se passer d’isolant

Nous conseillons au minimum 20cm et idéalement 30cm.

Le mur est très solide par rapport à l’effraction. Bien plus qu’une parois en bois, en bardage, en parpaing ou en brique monomur.

A titre de comparaison : Pour entamer un mur sur la surface d’un classeur et une profondeur de 10cm, il faut compter une demi heure de travaux à la pioche.

En revanche c’est un mur qui peut être rayé, comme peut l’être le bois, le bardage métallique ou même un enduit. Il est cependant beaucoup plus facilement réparable

La maintenance est au contraire facile. Il n’y a rien à faire à part contôler qu’il n’y ait pas de dégradations ainsi que trouver la cause éventuelle de ses dégradations. Nous proposons des contrats de maintenance permettant d’effectuer ces vérifications périodiques à votre place et ainsi garantir la bonne pérennité de vos ouvrages.

En cas de dégradation, une réparation se fait avec de la terre ni plus ni moins. Simplement en la mettant à la bonne teneur en eau et en compactant la terre à l’emplacement de la réparation. Nous proposons des formations pour les personnes en charge de la maintenance à ce sujet.

En moyenne, un gisement de terre en ISDI représente entre 1000 et 3000 tonnes de terre issues du même gisement. Ce qui nous permet de réaliser de 1000 à 5000 m2 de façade. Si des surfaces plus importantes sont amenées à être demandées, les gisements de co-produits de carrière sont encore plus importants et il est également possible de mélanger plusieurs gisements pour les rendre homogènes sur un plus gros volume.

Intéressé(e)s par TERRIO ? Contactez-nous !